Assurance crédit immobilier : quel est le meilleur taux ?

L’assurance crédit immobilier, ou assurance de prêt immobilier, vient protéger la banque et l’emprunteur des cas d’impayés qui peuvent survenir pendant la durée de l’emprunt pour décès, invalidité partielle ou totale, ou encore perte d’emploi.

Le coût de l’assurance crédit correspond à un taux appliqué au montant de l’emprunt initial. Sa part peut donc être très importante dans le coût total de l’emprunt, puisqu’il s’ajoute au capital et aux intérêts du prêt lui-même. Comprendre comment est calculé le taux de l’assurance crédit est donc essentiel pour pouvoir choisir la bonne assurance emprunteur. Faire le bon choix d’assurance crédit immobilier permet de faire d’importantes économies sur la durée du prêt !

assurance crédit immobilier meilleur taux

Comment est calculé le taux de l’assurance crédit immobilier ?

Le taux de l’assurance crédit immobilier correspond à un pourcentage appliqué au montant total emprunté et réparti annuellement sur toute la durée du prêt. Dans la majorité des cas, le taux s’appuie sur la somme emprunté et non sur le capital restant dû, de sorte que vous paierez la même somme sur toute la durée du prêt.

L’assurance emprunteur immobilier a pour fonction de protéger la banque et l’emprunteur, notamment en cas d’événements liés à la santé de l’emprunteur. C’est pourquoi ce taux est également calculé en fonction de l’âge de l’emprunteur et de son profil santé. Concrètement, vous remplissez un questionnaire santé permettant à l’assureur d’évaluer le niveau de risque lié à votre emprunt et donc d’ajuster si besoin le montant du taux du crédit immobilier.

Le taux dépend enfin du niveau de garanties que vous avez choisie. Si certaines garanties de l’assurance emprunteur sont obligatoires et donc présentes dans toutes les assurances, d’autres sont facultatives, comme par exemple la garantie perte d’emploi, ou encore varient dans leurs modalités. Les garanties du prêt immobilier liées à la maladie peuvent en effet être différentes selon les contrats et prévoir une prise en charge plus ou moins importante selon le degré d’invalidité de l’emprunteur ou encore un délai de carence plus ou moins important avant l’activation de la protection.

Quel est le taux moyen de l’assurance crédit immobilier ?

A quoi vous attendre pour le coût de l’assurance crédit ? Il est impossible de vous donner ici le chiffre exact du montant de vos cotisations. Celui-ci dépend non seulement du montant et de la durée de votre emprunt, mais aussi de vos informations personnelles et peut donc varier.

En revanche, depuis 2014, les assureurs ont l’obligation de fournir un TAEA, ou Taux Annuel Effectif d’Assurance, appelé aussi TAEAG (G pour Global). La loi Hamon de 2014 est ainsi venue unifier le mode de communication du coût de l’assurance et améliorer la transparence pour l’emprunteur. Il est ainsi devenu plus facile de comparer les différents contrats proposés par les assureurs.

Le taux de l’assurance prêt immobilier varie également profondément en fonction de l’âge de l’emprunteur, ce qui reflète l’augmentation progressive des risques de santé avec l’âge. Ainsi, pour l’année 2016, les assureurs proposent un taux moyen à 0,43% pour les moins de 30 ans, contre 0,62% pour les 36 à 40 ans et jusqu’à 1,23% pour les 61 à 65 ans.

Ces chiffres sont purement indicatifs et concernent des moyennes constatées parmi les assureurs. En réalité, il est possible de faire baisser la facture très fortement en faisant le bon choix d’assurance crédit immobilier.

Comment faire baisser le taux de l’assurance crédit immobilier ?

Il est possible de faire baisser le taux de votre assurance crédit immobilier ! D’une part, la plupart des offres proposées par les banques qui octroient les crédits ne sont que peu compétitives. Elles profitent en effet d’une situation de “choix le plus facile” : puisque vous empruntez auprès d’une banque, il peut sembler naturel ou logique de vous assurer aussi auprès d’elle. Sans compter que de nombreux emprunteurs ignorent qu’ils ont la possibilité de faire autrement !

Le premier conseil est donc de bien comparer les offres d’assurance crédit maison ou appartement avant de vous lancer. Naturellement, la banque risque de vous pousser à souscrire à une assurance chez elle, tandis que vous n’aurez pas forcément suffisamment de temps pour procéder à une comparaison adaptée après avoir obtenu votre crédit et avant de signer définitivement. Le recours à la délégation d’assurance, c’est-à-dire au fait de vous assurer chez un autre organisme que la banque prêteuse, est souvent un bon moyen de réduire la facture. C’est aussi la possibilité, dans certains cas, de renégocier le taux de votre assurance avec votre banque.

Ensuite et surtout, sachez qu’il est possible de changer d’assurance en cours de vie de l’emprunt ! Depuis 2018 et l’amendement Bourquin, vous pouvez désormais changer d’assurance crédit tous les ans sous réserve de respecter un délai de 15 jours la première année (loi Hamon de 2014) et de deux mois ensuite. Que votre situation ait changé durant la vie de votre crédit (par exemple, si vous avez arrêté de fumer), ou bien simplement que vous souhaitez faire des économies en changeant de contrat d’assurance, il est conseillé de consulter régulièrement notre comparateur d’assurances prêt immobilier. Nous comparons les meilleurs taux d’assurance crédit immobilier du marché pour vous proposer les meilleures offres en fonction des exigences de la banque qui vous octroie le prêt.

Comparer les offres d’assurance emprunteur